superfafa, c'est moi...

07 août 2008

La sensibilité hétérosexuelle...

   Un travail d’hétéros, c’est un travail dans lequel vos collègues vous préviennent lors de votre première rencontre qu’il vaut mieux serrer les fesses car les gars qui travaillent sur l’atelier dessus ne sont que des sales pédés. Je viens de signer un contrat pour un travail d’hétéros. E., la vingtaine, est plutôt content ; sa relation vient d’évoluer, maintenant, il regarde ses films de cul avec sa copine. Une fois regardés, il les refile à J., la cinquantaine, qui lui-même, une fois les avoir vus, les montrera à son fils de 15ans, car après tout, il est un homme, comme papa. B., 30ans, lui revendique pouvoir baiser toutes les vendeuses, il semble vouloir ajouter L., 10ans de moins, à son tableau de chasse, qui boude un peu ses avances. B., se défend: « si elle veut bien, je la fais jouir, si elle fait sa difficile, tant pis pour elle » et E. de surenchérir: « il parait que ça fait longtemps qu’elle a pas eu de copains, sa chatte va se refermer, elle doit plus tenir ». B. lui dit « ta gueule » car après tout, il y a du travail à faire. Il faut finir les sandwiches et tout livrer pour midi: il ne s’agit pas d’y mettre du cœur comme pourrait le penser les clients, il faut juste garnir les sandwiches le plus vite possible, car il va manquer de temps, J. rappelle « on s’en fout, balance tout comme ça, c’est bon, tu te fais pas chier hein ».

Je commence à trouver à ce nouveau travail un côté romanesque, pas vous?

Posté par superfafacmoi à 22:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 août 2008

Les enfants Sarkozy-Bruni!

   Les tabloïds n’en n’ont pas encore parlé, mais je peux vous confirmer que Carla enceinte, c‘est pour bientôt. Car maintenant qu’ils se sont mariés, ils devraient procréer dans les plus brefs délais! Dans l’émission proposée par tf1 avant l’élection de notre président « j‘ai une question à vous poser » Sarkozy prétendait tout sourire niais sorti, que la finalité d’un mariage était de concevoir une famille, faire des enfants; c’est à peu prés ça qu’il avait répondu à la question « peut-on autoriser un couple homosexuel à se marier? ». Evidemment que non, car par nature, deux personnes de même sexe ne peuvent pas se reproduire et comme le mariage est destiné à faire de la famille, par syllogisme, c’est donc absurde et impossible. Dans le même esprit, on pourrait aussi interdire le mariage aux couples stériles de se marier et aux couples qui ne désirent pas d‘enfants. Comprendre donc qu’il s’agit d’un argument merdique empreint d’une certaine tendance conservatrice: après tout, la fille aînée de l’Eglise se doit de montrer l’exemple. Ils vont nous faire des petites-têtes-à-mèches-longues-plaquées-sur-le-côté-engoncées-dans-un-casque- pour-Vespa. Je veux dire, ce genre de famille qui, à sa manière, fait avancer une société qu’elle représente. Espérons juste que les enfants Sarkozy-Bruni ne soient pas homosexuels

Posté par superfafacmoi à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2008

Les vieilles prophéties du temps de MF.

Telle sera la prophétie divine ;

Les deux suprêmes naîtront la même année, ils seront destinés à de grandes choses qu’ils accompliront ensemble.

Le jour de la réunion des deux suprêmes, du ciel assombrit jaillira la connaissance sacrée, alors, les mortels s’agenouilleront devant leurs nouveaux maîtres et Dieux. Car les gueux ne comprennent pas les desseins transcendants et secrets de leurs Dieux.

Mais l’union sera imparfaite, l’Homme ne pourra être complémentaire de la Femme car celle-ci n’a pas les formes pour convenir à l’Homme. La Femme devra alors remplacer l’Homme divin par un substitut qui assurera sa pérennité, mais le sous-homme ne sera que l'élément d'une multitude, le banal contre le divin, une partie imparfaite d’un tout, un modèle erroné alors que l’Homme est un tout parfait à lui seul et que la Femme une toute parfaite à elle seule.

La Femme et l’Homme rétabliront l’unicité en s’adressant quotidiennement des éloges glorificateurs que leurs facultés supérieurs leur permettent de formuler.

Les animaux d’eux-même se sacrifieront pour offrir à l’homme l’augur et la fortune qu’ils renferment en leurs ventres profanes, et cela, à la gloire des Dieux nouveau nés.

Et les poètes pourront à loisir agrémenter les prophéties sacrées d’ornementations à profusion divines à condition qu’elles ne soient pas en contradiction avec son contenu inébranlable et incontestable.

Ainsi furent proférés les textes sacrés et ainsi se déroulera le nouvel âge.

 

Pour tester la foi de leurs fidèles, les deux Suprêmes cesseront un jour leur miracle divin, alors les fidèles n’auront pas l’outrecuidance de réclamer ce qui leur semble dû, autrement, la colère des Dieux sera terrible et les foudres s’abattront sur les gueux et les gueuses car jamais la miséricorde des Dieux ne sera acquise, et perpétuellement, les mortels devront sacrifier le chat fétiche en hommage à leurs Dieux vénérés, car les Dieux suprêmes aiment ça.

Un jour, les fidèles décideront que la suprématie miraculeuse de leurs maîtres et Dieux ne sera plus suffisante et se détourneront du message sacré, ce jour sera profane car les mortels seront devenus arrogants et perfides et se sentiront à l’égal de leurs seuls Maîtres, ils seront alors considérés comme des hérétiques et leur mort devra être exécutée dans la douleur la plus atroce pour leur remettre à l’esprit le pouvoir du message tout puissant dont ils se sont détournés.

Les mortels n’honoreront pas d’autres Dieux, car ça serait une erreur, il n’en existe pas d’autres.(...)

Posté par superfafacmoi à 23:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2008

Pourquoi faut-il supprimer le baccalauréat ?

   Ils avaient essayé à une époque, de le supprimer, le bac, de le remplacer par un seul contrôle continu en terminal. On lui reprochait de ne pas être rentable à plusieurs niveaux: du temps de profs consumé trop cher, une réussite qui avoisine les 95% des candidats (que ce soit en 2, 3 ou 4ans) ce qui le réduit au rang infamant de simple formalité pré-universitaire, des types de bac et des options trop différents à se mêler les pinceaux (à quoi ça sert un bac option basque?!pourquoi ne pas supprimer le bac L?ça ferait moins de fumeurs de pétards allumés et contestataires et on s'en frotterait les mains). Les lycéens se sont mis en colère tout rouge et ont foulé le pavé, ils défendaient leur bac à tout prix: supprimer les épreuves du bac reviendrait à instaurer des inégalités quant à la valeur du "bac" obtenu et laisserait au gré de l'humeur des professeurs son obtention à titre individuel (qui serait un contrôle continu qui ferait office de bac). c'est ça qu'on lui reprochait à cette réforme; un problème d'uniformisation de la valeur du bac. Pour rendre les lycéens contents, il fallait conserver cette nationalisation des épreuves, de leur difficulté (ou facilité, c'est selon) pour l'obtention d'un diplôme qui serait le même passe droit pour tous, restaient des mentions variantes qui pouvaient récompenser un élève plus brillant qu'un autre. Peut être que l'égalité des chances, qui est devenue presque une hygiène de vie sans cesse agitée au nez des mécontents, passait par là. pour être clair: obtenir son bac dans un lycée réputé permettrait à l'élève en question de voir s'ouvrir plus de portes devant lui, ou encore, avoir la faveur d'un professeur (un familier par exemple) rendrait l'obtention du précieux diplome bien moins laborieuse tandis que les épreuves du bac elles, sont anonymes. toutefois, il ne faut pas croire que la communauté éducative n'est pas consciente de certains problèmes soulevés par les politiques: en effet, on sait que les épreuves du baccalauréat ne permettent pas une bonne préparation à l'oral qui est pourtant indispensable à ce dont doit s'attendre le bachelier timide dés sa rentrée prochaine. Il serait donc de bon ton de faire quelques ajouts, voire de modifier un peu son contenu.

   Dans son journal de 20H de vendredi, France 2 apporte un argument supplémentaire très actuel qui bouleverse toutes les décisions prises jusqu'alors, à la question, doit-on supprimer le bac, la chaîne répond que le baccalauréat est en fait un formidable gachi de papier, qui se chiffre en arbres et en éléphants morts, tragique. Manquerait plus que france 2 obtienne la suppression des maisons d'édition de livres pour crime contre l'écologie. Faites un geste: recyclez votre journeaux gratuits!

Posté par superfafacmoi à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2008

J'ai décidé que ça serait moche et larmoyant.

   La dernière trace de mon passage sur le web remonte à la publication du beau salopard, qui pourtant, je le croyais à l'époque, aurait pu devenir facilement une oeuvre pour la paix, et aussi à une petite inscription sur l'irrésistible facebook qui me semblait peu fructueuse jusqu'à ce que Cindy Sander accepte d'être de mes amis. Je m'étais méfié depuis au moins 2ans et demi : les blogs des jeunes gens de mon âge sont moralisateurs et égocentriques et je savais qu'il ne me fallait pas grand chose pour reproduire la même goujaterie. Les miens m'avaient apporté un semblant de gratification et j'ai le sentiment que le temps libre dont je dispose pourrait me rendre un peu de cette gloire perdue. Depuis, j'ai réalisé avec un peu plus de force combien l'émotion était vendeuse. Je parlerai donc de trucs tapageurs: de ce qui m'a rendu plus Britney que Robert, du citadin, du jardinier, de la bécheuse et du romancé.

Posté par superfafacmoi à 03:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]